J’ai eu envie d’essayer un autre style pour Gabriella, mon modèle de culotte brésilienne, déjà présentée ici. :

une variation en dentelle

Culotte brésilienne Gabriella dentelle noire

Un petit coupon de dentelle noire, légèrement stretch mais coupée dans le biais pour plus d’élasticité, ajouter du galon de dentelle stretch étroit pour les finitions des tours de jambes et de la taille et bien entendu un tout petit noeud de satin noir (parce que je suis une inconditionnelle du petit noeud quelque part !) … j’ai obtenu un style plus « Madame » pour ce modèle ! C’est chic, non ?

Culotte brésilienne Gabriella dentelle noire

Cette variation m’a également donné l’occasion de tester du fil mousse dans les boucleurs de ma surjeteuse tout en conservant du fil standard pour les aiguilles (une petite économie !). Les coutures sont douces, les finitions parfaites et quel gain de temps de monter l’essentiel de l’ouvrage à la surjeteuse !

Les coutures de taille et des tours de jambes ont été surjetées en même temps que le galon élastique puis retournées sur l’envers et surpiquées sur l’endroit avec un mini-mini zig-zag à la machine à coudre (aiguille stretch). Méthode définitivement adoptée.

Culotte brésilienne Gabriella dentelle noire

Ce modèle me plait toujours autant et se prête bien aux différents styles et matières. Et cela ne gâche rien, il ne présente aucune difficulté majeure.

Je pressens que mon tiroir qui déborde déjà, va encore se remplir de jolies culottes. Au travail maintenant pour faire les hauts coordonnées !

J’ai mis en attente un de mes projets de couture de lingerie, un peu par manque de temps, un peu par « moins envie », un peu beaucoup parce que mon atelier est vraiment en désordre et que cela me décourage. C’est dit, j’assume mon côté Bree Van de Kamp !

J’ai quand même coupé-cousu un petit quelque chose de différent bien que je sois restée dans le même registre …

Quoi et pour qui, à votre avis ?

 


Patron maison culotte brésilienne Gabriella

Claire Guirlande fleurie

12 Comments

12 Comments on Couture lingerie – Variation en dentelle

  1. sarah
    2 mai 2015 at 23 h 45 min (2 années ago)

    je suis en admiration devant toutes vos realisations. j’en suis a mon 5eme mois de couture autodidacte et j’ai deja envie de me faire ma lingerie ça a l’air tres minitieux et difficile meme si vous dites le contraire. juste bravo pour avoir autant éblouie mes yeux. va falloir que j’achete le materiel!

    Répondre
    • Claire
      3 mai 2015 at 21 h 33 min (2 années ago)

      Bonsoir Sarah,
      Coudre de la lingerie demande beaucoup de minutie et de patience. Il faut également avoir des connaissances avancées en couture mais cela reste moins difficile qu’il n’y parait. Pour commencer, choississez un modèle simple sans armature, cela vous permettra de vous faire la main et d’obtenir un résultat encourageant pour continuer. Merci pour votre visite et votre gentil message. A très bientôt

      Répondre
  2. Bodin
    14 février 2015 at 20 h 06 min (3 années ago)

    C’est exactement ce que je voudrai réussir à faire. J’ADORE et bien plus encore.

    Répondre
  3. Plus d'infos
    27 décembre 2014 at 2 h 01 min (3 années ago)

    Content d’avoir trouvé votre site que je recommande à tous.

    Répondre
  4. Lily
    20 décembre 2014 at 23 h 59 min (3 années ago)

    Très sympa et avec une jolie mise en scène comme toujours. Alors moi, j’ai la surjeteuse mais je ne connais pas le fil mousse. J’avoue que je n’oserai pas faire ma lingerie à la surjeteuse car je suis loin d’être assez précise. Ça change quoi le fil mousse?
    À bientôt
    Lily

    Répondre
    • Claire
      21 décembre 2014 at 10 h 30 min (3 années ago)

      Je ne couds que les bas à la surjeteuse et je me suis entrainée assez longtemps avant d’obtenir des résultats corrects. Pour la précision nécessaire à la couture des hauts, pour moi, rien ne vaut la machine à coudre ! Le fil mousse apporte de la souplesse, de la douceur et de l’élasticité aux coutures. On obtient l’équivalent des coutures que l’on trouve dans les maillots de bain du commerce. Pour mes travaux de lingerie, je ne peux plus m’en passer. A bientôt

      Répondre
  5. Marie Poisson
    19 décembre 2014 at 17 h 51 min (3 années ago)

    Très joli comme toujours! Je n’ai pas de surjeteuse, mais je suis passée au fil mousse, et je n’utilise que ça. Chez mercerie-extra, j’ai trouvé des minis cônes de fil mousse très bon marché, dans plein de couleurs. Parce que acheter 5000 mètres de fil mousse pour un ensemble de lingerie, ça fait cher….
    Je suis vraiment contente du résultat, je deviens une inconditionnelle du fil mousse.
    Je suis en train de coudre un nouvel ensemble, je le mettrais bientôt sur le blog. A bientôt!

    Répondre
    • Claire
      20 décembre 2014 at 21 h 16 min (3 années ago)

      Bonsoir Marie, Je ne peux plus me passer de fil mousse non plus ! Nous avons les mêmes adresses. Je suis très contente de ces mini cônes et Eric, le propriétaire du site, est sympathique et de bon conseil. Il me tarde de voir ton prochain ensemble. A bientôt.

      Répondre
  6. The Sewing Man
    17 novembre 2014 at 21 h 52 min (3 années ago)

    Salut,
    Ton patron maison Gabriella est vraiment très réussi…dommage qu’il ne soit pas dispo à la vente ! En plus tes finitions sont bien jolies, je n’ai pas encore tenté l’utilisation de la surjeteuse sur la lingerie…mais c’est bien tentant au vu de ton travail.
    Bonnes cousettes

    Répondre
    • Claire
      29 novembre 2014 at 9 h 36 min (3 années ago)

      Quel joli compliment ! J’ai pour le moment réservé l’usage de la surjeteuse pour les bas car je ne suis pas assez précise pour obtenir les marges de couture parfaites nécessaires pour les soutien-gorges.Et un décalage de quelques millimètres, et hop on change de taille ! Par contre, tout a changé lorsque j’ai enfilé les boucleurs avec du fil mousse. J’obtiens une finition quasi parfaite et des coutures très douces. A très bientôt.

      Répondre
  7. Liochka
    16 novembre 2014 at 15 h 18 min (3 années ago)

    Je suis admirative… coudre sa propre lingerie !!! J’en suis pas encore là. Bravo.

    Répondre
    • Claire
      29 novembre 2014 at 9 h 32 min (3 années ago)

      Je t’assure, ce n’est pas si compliqué que cela en a l’air, au moins pour les bas. Je m’exerce sur de vieux t-Shirt de récupération et quand j’y suis, zou… dans ma jolie dentelle !

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *